• "J'écrivais dans un carnet de longues listes de couleurs, filles de la science et de la poésie."

    Gérard Garouste

  • ÉDITION ET CRÉATION DE FOULARDS

    foulard tendance

    Christine Lombard

    Après des études de lettres à Aix en Provence, Christine Lombard croise la route du GRAND MAGIC CIRCUS. Une vie de saltimbanque, toujours sur la route, avec la troupe de Jérome Savary. Une école de vie.

     

    Dix ans plus tard, elle revient à sa première passion, la Mode.

     

    Elle commence une nouvelle aventure au magazine

    LE JARDIN DES MODES dirigé par Alice Morgaine.

     

    Elle devient rédactrice au COSMOPOLITAN créé par Juliette Boirisveaud, puis rédactrice en chef de Mode au sein du groupe MARIE CLAIRE.

    Elle n'oublie pas pour autant le théâtre et ses comédiens qu’elle habille pour la scène ou la presse : Isabelle Huppert, Philippe Caubère, Richard Bohringer, Muriel Robin, Isabelle Adjani, Sophie Marceau, Barbara Schulz, Marie Gillain...

     

    Aujourd'hui, elle crée sa marque de foulards CHRISTINE LOMBARD ®.

  • etole

    Le grand foulard,

    essentiel accessoire.

    Christine Lombard, toujours en jean, jamais maquillée n'a jamais pu sortir sans un châle, une étole, un foulard, voire plusieurs . Ils sont le petit plus qui fait la différence. Ils racontent une personnalité.

     

    Opter pour un grand foulard, c'est le faire en grand...! C'est aussi un retour à l'essentiel.

    Se draper d'une étoffe, comme le font les femmes et les hommes indiens ou africains, Et disposer d'infinies possibilités de jouer avec les couleurs.

     

    Destinés à une clientèle sensible à la qualité et à la référence artistique, les foulards Christine Lombard ® sont un gage de longévité et de transmission.

  • HISTOIRES DE FOULARDS

     foulard luxe

    ENFANT,

    Christine Lombard collectionnait les échantillons de tissus, les rubans de couleurs et les albums de papiers peints. Son plus beau cadeau de Noël, ses quarante crayons de couleurs. Cette boîte l'a suivie dans tous ses voyages.

     

    ADOLESCENTE,

    elle s'achetait des mouchoirs pour hommes à grands carreaux qu’elle portait en tour de cou.

     

    ÉTUDIANTE,

    elle arpentait les marchés à la recherche de foulards précieux.

     

    ADULTE,

    elle n'a jamais su résister à l'achat d'un tissu dont le motif, les couleurs et la texture l'habillait.

     

    COMPULSIVE ?

    Non, rêveuse et amoureuse. Un bleu pas tout à fait bleu, qui vient du vert, ça peut vous faire voyager loin !”

All Posts
×